VOYAGE D'ETUDES SUR LE SENTIER D'ABRAHAM ET AUX RACINES HISTORIQUES DE SAINT JACQUES

   

picto pdfSite web Patriarcat d'Arménie à Jérusalem
Télécharger (PDF)

VOYAGE D'ETUDES SUR LE SENTIER D'ABRAHAM ET AUX RACINES HISTORIQUES DE SAINT JACQUES

Un voyage d'études et de recherches, entre les Chemins de Saint-Jacques (Itinéraire Culturel du Conseil de l'Europe) et le Sentier d'Abraham (Masar Ibrahim Al Khalil), s'est déroulé du 09 au 14 mars 2018 en Terre-Sainte. Vingt-tois personnes, membres du  Conseil d'Administration et du Comité Technique,  de  huit pays européens (Espagne, Portugal, Italie, Belgique, Allemagne, Pologne, Lituanie, France), composaient l'importante délégation européennes de la Fédération Européenne des Chemins de Saint-Jacques.

De nombreuses activités, visites et rencontres ont émaillé le séjour : la visite exceptionnelle de la Cathédrale St Jacques à Jérusalem, une conférence sur l'évolution de Jérusalem à l'école biblique et d'archéologie française, la présentation de la "Casa Santiago" de Jérusalem, des réunions de travail avec le directeur de l'Université de Bethléem, les Maires de Jericho et de Bethléem, le Président de Masar Ibrahim Al Khali (Sentier d'Abraham), le directeur du centre de réhabilitation du centre historique d'Hébron, la présidente de la coopérative féminine WMCA, le Secrétaire d'Etat au Tourisme de Palestine, et par d'intéressantes visites culturelles et patrimoniales, d'échanges de bonnes pratiques. Le séjour s'est conclu par un protocole de coopération entre les deux itinéraires culturels.
 

L'itinéraire "Saint-Jacques", une tête de pont entre l'Europe et le Moyen-Orient

Cette activité, proposée par la Fédération Européenne des Chemins de Saint Jacques, réunissait vingt-trois personnes de huit pays européens membres du réseau certifié par le Conseil de l'Europe. Parmi ses membres, la ville d'Assise en Italie est jumelée avec Bethléem. La Région Auvergne Rhône-Alpes, via la coopération décentralisée, accompagne la mise en tourisme durable du sentier d'Abraham. L'itinéraire "Saint-Jacques", premier itinéraire culturel européen constitue une "tête de pont" entre l'Europe et le Moyen-Orient, d'autant plus avec ses racines historiques. "Saint Jacques le Majeur" vivait en Palestine, fut décapité en 44 à Jérusalem et, suivant la légende son corps serait parti du port de Haïffa pour rejoindre la Galice en Espagne. Le Conseil de l'Europe via les itinéraires culturels développe des coopérations avec des pays hors de l'Union Européenne, tels la Tunisie (projet de sentier de Saint Augustin), le Liban (sentier des Cèdres et des Phéniciens), le Maroc, la Turquie et la Palestine membre "observateur" à l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.
 

Un dialogue inter-culturel et inter-religieux

Abraham étant le père des trois religions monothéistes, les rencontres et les visites en Terre-Sainte ont permis d'appréhender le dialogue inter-culturel et inter-religieux, notamment par la visite de la Cathédrale St Jacques (IVe) sous le Patriarcat Arménien, la visite de la vieille-ville (St Sépulcre, église Orthodoxe grecque, syrienne, chrétienne, éthiopienne, franciscaine..), église de la Rédemption (Luthérien), le mur des Lamentations, le Dôme du Rocher, le Tombeau des Patriarches à Hébron (Mosquée et synagogue), le Mont des Tentations, Hisham Palace à Jéricho, le Monastère orthodoxe St George sur l'itinéraire d'Abraham dans la vallée du Wadi Qelt, le Mont des Oliviers, Gethsemani,...
 

Prolonger le chemin de Saint-Jacques jusqu’en Palestine

Plusieurs rencontres et réunions de travail ont permis d'échanger sur les problématiques et les recettes au travers de la culture, du patrimoine et de l'itinérance culturelle avec Hassan Saleh Maire de Jéricho, Anton Sulman maire de Bethléem, Nabil Mufdi directeur de l'Université de Bethléem. Avec ce dernier, des perspectives de coopération et d'échanges d'étudiants ont été abordées via le programme Erasmus.

Du côté des coopérations avec le sentier d'Abraham, l'idée est de relier entre eux les territoires palestiniens coupés par les check-points, les barbelés, les murs de 8 mètres de haut par un itinéraire reliant les quartiers et les villages. Les représentants souhaitent s'appuyer sur l’expérience européenne des chemins de St Jacques (signalétique, équipements, hébergements, organisation, activités culturelles et éducatives…). Ils espèrent construire des projets pour prolonger le chemin de St Jacques depuis l’Europe jusqu’en Palestine en lien avec l’Histoire et la culture (Abraham et St-Jacques) afin de constituer un chemin d’itinérance intercontinental Europe-Proche-Orient.
 

Signature d'un protocole de coopération

A l'issue du séjour de travail, un protocole de coopération entre la Fédération Européenne et le Sentier d'Abraham a été signé sous l'égide d'Ali Abu Sorour Secrétaire d'Etat au tourisme de Palestine, de nombreux maires palestiniens et des représentants européens des Chemins de Saint-Jacques.

Videode la  conférence de presse et signature du protocole (en anglais)

Signature du protocole de coopération avec nos amis de Lithuanie, le minitsre du Tourisme de Palestine

Jean-Michel de Taragon de l'école Biblique et Archéologique française à Jérusalem avec Ana Rita Diaz (Portugal)

 

 

 

web site Armanian Patricharchat in Jerusalem :

 

Archevêque Sevan GHARIBIAN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le maire de Jericho - réunion de travail et d'échanges

 

Tombeau des Patriarches à Hébron

 

Monastère Saint George - Vallée du Wadi Qelt

 

Simone Pettirossi signe le protocole de coopération avec Masar Ibrahim Al Khali

 

Gastronime Palestinienne - arménienne

 

Clôture avec les équipes de Masar Ibrahm et St James Way

 

© 2018 / Saint James Way - Tous droits réservés
Retour haut de page